Portraits des francophones

Peter Hominuk, directeur général de l’AFO.

Q : Lieu de naissance? R : R. Welland, Ontario.

Q : Profession et nom de l’organisation? R : R. Directeur général, Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

Q : Poste et responsabilités premières? R. Servir les membres de l’AFO pour les accompagner dans la réalisation de leur mission vers l’épanouissement de la communauté francophone de l’Ontario.

Q : Ta passion? R. Voir les leaders francophones réussir.

Q : Ton passe-temps préféré? R : Cinéma.

Q : De nos quatre saisons, laquelle préfères-tu? R. L’automne, l’air est frais et propre et c’est tellement joli dehors. En plus, tu n’as pas trop chaud!

Q : Le conseil que tu as apprécié le plus dans ta vie? R. Plus tu partages ton leadership, plus il te revient.


Q : Ton plus beau voyage? R. Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve avec mon épouse. Nous avons eu la chance de découvrir cet excellent coin du Canada. Nous avons même eu la chance de nous rendre à St-Pierre et Miquelon, les îles Françaises au sud de TNL.

Q : Destination encore à découvrir ? R. L’Égypte. Depuis que j’ai 12 ans et que j’ai reçu en cadeau un livre sur l’ancienne Égypte, je rêve à cette destination.

Q : Avoir l’opportunité de prendre un dîner avec une personnalité de l’histoire, qui choisirais-tu et pourquoi? R : R. Mon ancêtre Jean Nicolet, un des grands explorateurs de l’Amérique du Nord. J’admire son sens des affaires et son sens de l’aventure et de la découverte.

Q : Dernier bouquin lu? R. From Good to Great de Jim Collins (en français: De la performance à l’excellence).

Q : Citation préférée?  R. Si tu veux aller vite, marche seul mais si tu veux aller loin, marchons ensemble – Proverbe africain.

Q. Auteurs préférés? R. Stephen King et Patrick Lencioni.

Q : Un livre que tu recommandes? Pourquoi? R. Les 5 dysfonctions d’une équipe. C’est de l’inspiration de ce livre que nous pouvons créer plus de cohésion communautaire et éliminer la politicaillerie pour mieux travailler ensemble.

Q : Ta plus grande qualité? Ton pire défaut? R. Ma plus grande qualité est mon empathie et mon pire défaut c’est que je suis parfois indécis.

Q : Ton loisir préféré? R. Informatique, cinéma, coach de football, mes enfants… pas dans cet ordre-là lol.

Q : Ton sport préféré? R. Volleyball.

Q : La chose dont tu es le plus fière? R. De voir mes enfants grandir en français en Ontario me motive dans mon travail et les voir grandir comme des personnes responsables, au grand coeur, me comble comme papa.

Q : Si on te donne un million de dollars, qu’en ferais-tu? R : Après avoir fait un voyage avec mon épouse et mes enfants en Égypte, j’investirais pour ma retraite. Certainement qu’une oeuvre de charité en profiterait aussi.

Q : Ton film préféré? R. Anglais: The Family Man, français: La sacrée.

Q : Ton type de musique préférée? R. Musique populaire, oldies.

Q : Tu recommandes les vins du Niagara ou ceux d’ailleurs? R. Du Niagara, sans aucun doute!

Q : Ton conseil à la jeunesse franco-ontarienne qui se prépare à faire face à la vie et aux choix de carrière? R. Les opportunités au sein des institutions francophones sont énormes. Maîtrise bien ton français écrit autant que parlé. Capitalise sur ton bilinguisme pour te tailler une carrière avec succès.

Q : La question que j’aurais aimé qu’on me pose? R. Qu’est-ce que ça prend pour faire ton travail? Un bon mélange d’humilité, de persévérance, d’adaptabilité, de débrouillardise et de compétence… et le cœur à la bonne place!

Q : S’il y avait un mot pour te décrire, ce serait quoi? R. Persévérance.

Q : Si tu avais trois vœux à faire, quels seraient-ils? R. Que mes enfants vivent une longue vie en santé et en amour ; que la province de l’Ontario soit bilingue; et que l’on retrouve les débats d’idées dans le monde politique.

Q. Quel était le héros de ton enfance? Qui est ton héros aujourd’hui? R. Enfance: Mon grand-père Hominuk. Il était un raconteur d’histoires extraordinaires. Il me manque énormément.
Aujourd’hui: Mon épouse Erin. Elle est directrice adjointe d’une école. C’est un travail que je ne pourrais pas faire. Elle est calme, persévérante et a une capacité de se soutenir dans le jour à jour. Elle est simplement incroyable.

Q. Quelle est la question à laquelle tu détestes répondre? R. Y’a vraiment des francophones en Ontario?

Q : Que te plairait-il de voir écrit sur ta pierre tombale? R. Peter Hominuk, papa, époux, frère, fils & ami.

Q. Partagez quelque chose que les gens ne connaissent pas sur vous. R. Lorsque j’étais directeur général de La Clé à Penetanguishene, j’ai animé une émission radio nommée « Avocat du diable. » L’émission discutait de sujets d’actualité dans la communauté francophone.