Portraits des francophones

Stéphanie Filippi, Coordinatrice du développement communautaire au Centre des arts FirstOntario à St. Catharines

Née à St. Dizier dans la province de Champagne en France, elle est arrivée en Ontario en 1991… Pour mieux la connaître, lisez la suite.

Q : Poste/responsabilités premières? R : J’exerce la fonction de coordinatrice du développement communautaire, je suis responsable aussi du volet en éducation artistique pour le centre des arts FirstOntario et ce depuis février 2016. Notre complexe culturel municipal offre trois théâtres et cinéma, donc des possibilités de programmation artistique, d’échanges, et de partenariats communautaires incroyables.

J’ai immigré au Canada en 1991, après avoir fait des études en sciences sociales, politiques et administratives en France. Le Canada a toujours été mon rêve d’enfance, une fois sur place, j’ai repris des études et travailler quelque temps dans le secteur du tourisme dans la région Muskoka.

En 1995 à Toronto, je fais partie de l’équipe de lancement de la nouvelle chaîne de télévision nationale Country Music Television ce qui propulse ma carrière professionnelle. En tant que Francophone, j’ai toujours évolué professionnellement en milieu anglophone. J’aime bâtir le travail d’équipe, faciliter les échanges et les rapprochements entre ces deux mondes.

De 1995-2000, j’ai vite assumé le rôle de représentante en ventes et relations avec les câblodistributeurs canadiens, pour les chaînes de télévision CMT, YTV et Treehouse TV. Une expérience professionnelle formidable qui m’a fait parcourir le Canada entier.

Après la naissance de mon fils en 2001, je décide de changer de cap encore une fois et de relever de nouveaux défis. Cette fois-ci afin de me concentrer sur des choses qui me tiennent plus à coeur. Je me lance dans le secteur à but non lucratif le début d’une belle grande aventure avec Prologue aux arts de la scène. Là où j’ai assumé pendant 14 ans le rôle de directrice des ventes et des tournées jeune public en Ontario.

Prologue c’est plus d’une quarantaine d’artistes et compagnies artistiques offrant des spectacles jeune public toutes disciplines confondues. Offrant chaque année plus de 2000 spectacles dans 200 communautés et rejoignant prés de 500,000 jeunes en partenariat avec les écoles et les diffuseurs communautaires en Ontario.

Q : Lieu de naissance? R : St. Dizier dans la province de Champagne en France.

Q : Tu as choisi le Niagara ou c’est lui qui t’a choisi? R : J’ai toujours souhaité vivre au Canada et en particulier en Ontario. Mais c’est définitivement le Niagara qui est venu frapper à ma porte. Je n’ai eu aucune hésitation à suivre mon intuition et à accepter ce nouveau défi. Quelle expérience d’apprentissage extraordinaire que je vis depuis huit mois! Je suis extrêmement reconnaissante de l’accueil aussi chaleureux reçu de la part de toutes et tous depuis mon arrivée. J’adore la région et sa population. Je suis comblée.

Q : Passe-temps préféré? R : Les plaisirs simples… les arts, la cuisine, la musique, aller me balader dans la nature, faire du sport, passer du temps en famille, discuter entre amis, tout m’intéresse. J’aime énormément voyager, explorer, faire de nouvelles expériences culturelles, des rencontres, une soif d’apprendre au continu…

Q : Quel est le meilleur conseil reçu? R : « Tout ce qui est impossible reste à accomplir » une de mes citations préférées de Jules Verne

Q : Qu’est ce qui te passionne? R : La vie au grand large! Et dans tous les sens du terme.

Q : De nos quatre saisons, laquelle préfères-tu? R : Le présent, j’aime chaque saison et le fait que nous avons la chance d’avoir des saisons qui rythment notre vie au quotidien. Depuis mon arrivée au Niagara, je ne me suis jamais sentie aussi proche de la nature. Un vrai renouveau.


photo-de-groupe


Q : Plus beau voyage? R : Récemment, la Belle Province! En voiture jusqu’au lac St-Jean en suivant le Fjord du Saguenay, le cours des rivières et des lacs surtout en prenant soin d’éviter tout centre urbain. Cet été, j’ai passé beaucoup de temps à arpenter, en voiture, à vélo ou à pied la péninsule Niagara.Ma randonnée préférée jusqu’à ce jour : le Niagara Glen Nature Reserve! De toute beauté.

Q : Avoir l’opportunité de prendre un repas avec une personnalité d’histoire qui choisirais-tu? Pourquoi? R : Albert Einstein, Richard Branson les cerveaux créatifs, beaucoup d’admiration pour les personnalités non conformistes, les passionnées, celles qui sont considérées un peu comme vivant en marge de notre société, qui poussent à réfléchir, à faire avancer les choses, pour le bénéfice de toutes et tous.

Q : Dernier bouquin lu? R : Depuis mon arrivée, je m’intéresse beaucoup à l’histoire de notre région.

Je visite les musées, les bibliothèques, j’ai récemment lu beaucoup sur la guerre de 1812, les autochtones, le Canal Welland, les personnalités qui ont marqué, influencé l’histoire de la région.

Q : Quelle est ta plus grande qualité? Quel est ton pire défaut? R : Plus grande qualité: La curiosité, l’intuition.

Défaut : Mémoire d’éléphant, rien ne m’échappe! J’ai beaucoup d’énergie, je suis plutôt exigeante (envers moi-même en premier) passionnée donc intense, ce qui n’est pas toujours facile à gérer pour mon entourage je le sais.

Q : Quel est ton sport préféré ? R : Le volley-ball – Sport circulaire, que je compare à la danse. Tous les joueurs au sein d’une équipe vont tour à tour assumer tous les rôles à jouer. Au volley, il faut être capable de s’adapter, prendre des décisions rapides, des risques, être capable d’anticiper la réaction des autres, communiquer, partager, se procurer un soutien mutuel d’égal à égal.

Q : Si on te donne un million de dollars, quelle est la toute première chose que tu achètes ? R : Je crée ma propre oeuvre de charité, je travaille en partenariat avec les organismes de la région sur des projets permettant l’accès aux arts, à l’éducation, pour la famille, les enfants, les jeunes.

Q : Quel est ton film préféré ? R : Over the rainbow. Tous les rêves sont possibles – important d’être en accord avec soi-même au quotidien, vivre le présent pleinement.

Q : Quel est ton type de musique préférée ? R : La musique joue un rôle essentiel et fait parti intégral de ma vie. Nous sommes entourés de musique au quotidien, au travail, dans la rue. J’aime une chanson avec une belle mélodie, un bon rythme. J’ai beaucoup de chance grâce à ma profession de pouvoir avoir accès à de nombreux concerts et faire beaucoup d’expériences musicales partagées.

Q : Tu recommandes les vins du Niagara ou ceux d’ailleurs? R : Je découvre et continu de découvrir depuis 8 mois tous les bons vins du terroir Niagara… J’aime beaucoup le vin pétillant d’ici.

Et pour terminer…

Q : Quel est ton conseil aux jeunes franco-ontarien qui se préparent aux défis de choix de carrière et de recherche d’emploi? R : Fonce! Explore tes passions à fond, développe tes intérêts, tes forces quels qu’ils soient, car les emplois de demain n’ont pas encore été créés.

Il y a toujours une solution positive à toute situation. Va de l’avant! Entoure-toi de bonnes personnes qui te stimulent et qui t’aident à grandir. Sois curieux!

Pose des questions, va à la rencontre des gens, sois honnête envers toi même et les autres, poursuis tes rêves, écoute ton intuition. Tout est possible avec le temps!