Portraits des francophones

Suzanne Huot, professeure adjointe à l’Université de la Colombie-Britannique

Q : Lieu de naissance? R : Welland.

Q : Profession et nom de l’organisation? R : Enseignement – Université de la Colombie-Britannique.

Q : Poste et responsabilités premières? R : Professeure adjointe – recherche, enseignement, service d’appui à l’enseignement.

Q : Quelle est votre expérience, comme francophone hors Ontario? R : Personnellement, je crois qu’il est important quand on habite dans une communauté francophone en situation minoritaire de se trouver des espaces francophones, comme un centre communautaire, ceci me permet de vivre mon identité francophone au quotidien.
Mon fils commence la maternelle dans le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique en septembre, donc la participation de notre famille exogame au sein des espaces francophones aidera aussi à développer la fierté francophone au sein de la prochaine génération.
Comme professeure qui travaille dans une université de langue anglaise, je maintiens mon identité francophone en complétant de la recherche au sujet des expériences des immigrants et réfugiés d’expression française qui habitent en situation minoritaire. Ceci me permet de parler le français et d’interagir avec d’autres francophones.

Q : Ta passion? R : Voyager.

Q : Ton passe-temps préféré? R : Manger aux restaurants.

Q : De nos quatre saisons, laquelle préfères-tu? R : L’automne.

Q : Le conseil que tu as apprécié le plus dans ta vie? R : Fais ce que tu aimes faire.


Q : Ton plus beau voyage? R : Paris – voyage de noces.

Q : Destination encore à découvrir ? R : La Turquie – le seul pays que chevauche deux continents et qui a une histoire intéressante.

Q : Avoir l’opportunité de prendre un dîner avec une personnalité de l’histoire, qui choisirais-tu et pourquoi? R : Question difficile! Probablement Simone de Beauvoir.

Q : Dernier bouquin lu? R : « Your heart is the size of your fist » (Dr. Martina Scholtens) – un livre écrit par une docteure qui travaille dans une clinique pour réfugiés à Vancouver.

Q : Citation préférée? R : « Si vous êtes plus chanceux que d’autres, il est préférable de construire une table plus longue qu’une clôture plus grande » (traduction – “If you are more fortunate than others, it’s better to build a longer table than a taller fence.”

Q : Auteur(e) préféré(e)? R : Je préfère la variété.

Q : Un livre que tu recommandes? Pourquoi? R : Born a Crime par Trevor Noah, un comédien né en Afrique du Sud. C’est un livre divertissant et perspicace.

Q : Ta plus grande qualité? Ton pire défaut? R : Empathie. Impatience.

Q : Ton loisir préféré? R : Regarder la télévision.

Q : Ton sport préféré? R : Le golf.

Q : La chose dont tu es la plus fière? R : Que je ne me laisse pas être freiné par mes doutes.

Q : Si on te donne un million de dollars, qu’en ferais-tu? R : L’utiliser comme dépôt pour une maison à Vancouver …

Q : Ton film préféré? R : Pulp Fiction.

Q : Ton type de musique préférée? R : Rap et hip-hop.

Q : Tu recommandes les vins du Niagara ou ceux d’ailleurs? R : Ça dépend de la situation, mais si c’est un vin du Niagara, ce serait le Baco Noir de Henry of Pelham.

Q : Ton conseil à la jeunesse franco-ontarienne qui se prépare à faire face à la vie et aux choix de carrière? R : Saisir toutes opportunités qui se présentent car on ne sait jamais ou ils nous mènent. Garder vos options et vos portes ouvertes puisque la vie suit rarement un plan prédéterminé.

Q : La question que j’aurais aimé qu’on me pose? R : Qui ont été mes mentors les plus importants?

Q : S’il y avait un mot pour te décrire, ce serait quoi? R : Sincère.

Q : Si tu avais trois vœux à faire, quels seraient-ils? R : Paix mondiale… et peut-être accès gratuit à un jet privé, et des réservations aux 10 meilleurs restaurants dans le monde.

Q : Quel était le héros de ton enfance? Qui est ton héros aujourd’hui? R : Roberta Bondar. Ma mère, Lucie Huot.

Q : Quelle est la question à laquelle tu détestes répondre? R : Si j’aime ça ne pas travailler au cours de l’été … mais OUI je travaille au cours de l’été !!

Q : Que te plairait-il de voir écrit sur ta pierre tombale? R :Heureuse de n’avoir jamais refusé un dessert.

Q : Partage quelque chose que les gens ne connaissent pas de toi! R :Je suis déjà allée au nord du cercle polaire – lors d’un voyage en Norvège.